petit-epeautre-lentilles-courge (2)

Grâce aux magasins bio ou à des enseignes qui vendent des céréales et d'autres produits alimentaires en vrac, on amène de la diversité dans son assiette. On ne se lasse pas et on profite de bienfaits nutritionnels différents : orge, blé, seigle, quinoa, riz rouge, sarrasin...

Le petit épeautre contient peu de gluten. Ainsi, il est moins panifiable seul que le grand épeautre ou le blé. Par contre, les grains entiers du grand épeautre sont très longs à cuire et demeurent plutôt coriaces, au contraire du grain qui nous intéresse aujourd'hui, tendre et savoureux.

Côté apports nutritionnels, il est riche en calcium, en fer, en protéines complètes (contenant tous les acides aminés, ce qui est rare, il y a aussi le soja, le sarrasin et le quinoa), en magnésium, en fibres et en vitamines B.

Comment le cuire ?

Ce n'est pas compliqué, il suffit d'être prévoyant. La veille, procédez à une pré germination en immergeant les céréales rincées dans un grand volume d'eau froide. Laissez tremper pendant toute une nuit et cuisinez le lendemain avec un fond d'eau. Comptez 45 minutes de cuisson.

Avec quoi le cuire ?

Certains légumes et aromates se marrient très bien avec le petit épeautre : le poireau, l'oignon, l'ail.

Une fois cuit, on peut saupoudrer du persil ou de la ciboule finement haché ainsi que des noix, des noisettes ou des graines de lin.

La crème de soja aussi est un délice en fin de cuisson ou toute autre crème végétale (amande, riz, avoine) ou animale que vous préférez.

L'ajout de quelques lamelles de fromage auquel on laissera juste le temps de fondre dans les céréales chaudes est aussi à tester : gorgonzolla, gouda, etc.

Les conseils évoqués ci dessus sont valables pour l'avoine et le blé.

Si vous n'avez pas le temps (ou la patience) de faire tremper vos céréales, sachez qu'il existe du boulghour de petit épeautre qui lui, cuit en quelques minutes.

Dans la photo ci dessus illustrant cet article, la céréale est accompagnée de lentilles et de courge. Essayez avec des flageolets mijotés et des champignons (pleurotes par exemple), le plat devient rustique et chic à la fois,